Les 10 lieux incontournables de Gijon

Située sur les rives du Golfe de Gascogne, Gijón est une perle des perles avec des vagues grises et froides en hiver et une belle plage en été. Sauvage et ancienne, l’histoire de Gijón remonte à pas moins du 5e siècle avant J.-C. Outre une longue histoire, elle propose également de nombreuses activités culturelles intéressantes. Si vous voulez savoir ce qu’il faut voir à Gijón, ne manquez pas la sélection de lieux incontournables que nous vous proposons dans ce qui suit.

1. La basilique du Sacré-Cœur de Jésus

Populairement connu sous le nom d’Iglesiona, c’est l’un des principaux lieux à voir à Gijón . Construit par un disciple de Gaudi, le bâtiment se distingue par son style gothique catalan, ainsi que par son impressionnante coupole, dans laquelle on peut voir plus de cinquante personnages historiques immortalisés en peinture. Sa collection de vitraux est également impressionnante, surtout pour les amateurs de ce type d’art.

2. Jardin botanique atlantique de Gijón 

C’est le seul jardin botanique qui existe dans le nord du pays. Il contient plus de 2000 espèces différentes de la région que vous pouvez visiter en quatre itinéraires différents répartis dans cette immense zone de plus de 150 000 mètres carrés. Idéal pour ceux qui souhaitent connaître la flore de la région en profondeur et se promener dans des jardins idylliques, ainsi que pour en savoir plus sur l’écosystème du nord.

3. Musée Jovellanos

Oviedo a Claran et sa Regenta, et Gijón a Jovellanos. Pour en savoir plus sur l’œuvre de l’un des écrivains et hommes politiques les plus importants de l’histoire, ainsi que sur l’un des plus illustres habitants de la ville, c’est l’un des meilleurs endroits à visiter à Gijón. Outre la chapelle où il est enterré, le musée permet de visiter sa maison natale et de voir certains des objets quotidiens qu’il utilisait, ainsi que de découvrir des peintures asturiennes dans une autre exposition.

4. Le Mont Deva

Située à proximité de la ville, cette montagne recèle un grand nombre de vestiges archéologiques, il est donc fortement recommandé d’y jeter un coup d’œil. Parmi les découvertes, on trouve une carrière néolithique et une nécropole de tumuli (vous savez, ces sortes de collines qui renferment des tombes). Tout est indiqué par des panneaux informatifs, il n’y a donc aucune excuse pour ne pas aller apprendre à son propre rythme.

5. Le quartier de Cimadevilla

L’un des endroits les plus emblématiques de la ville, et considéré comme la vieille ville, est ce quartier situé sur la colline de Santa Catalina où l’on peut se perdre entre des ruelles étroites et voir de beaux palais, ainsi qu’être surpris par les nombreux vestiges romains qui parsèment le lieu. L’un des aspects les plus curieux de Cimadevilla est d’ailleurs que le quartier était isolé lorsque la marée montait.

6. À la louange de l’horizon

Nous ne nous éloignons pas de Cimadevilla, en fait, nous restons au sommet de la colline de Santa Catalina, dans un beau parc qui donne sur la mer, pour voir l’un des endroits les plus célèbres de Gijón et où se trouve cette impressionnante sculpture de Chillida face à la mer. La sculpture, qui est gigantesque, a été inaugurée en 1990 avec un certain scandale, car les habitants ont considéré que son coût (environ 100 millions de pesetas) était un gaspillage d’argent.

7. Plage de San Lorenzo

Un autre des endroits les plus charmants de la ville est la plage de San Lorenzo, où beaucoup de gens vont en été, mais en hiver c’est un havre de paix et tout aussi beau. La plage a une eau de qualité et du sable doré, mais le plus curieux est peut-être de voir comment la marée monte et descend et toute la terre qui est mangée par la mer. Vous verrez également qu’elle a une touche vintage, grâce aux lampadaires et aux bars de plage les plus charmants.

8. Bains romains de Campo Valdas

L’un des trésors de Cimadevilla, et un autre des lieux à voir à Gijón, est ce site archéologique où vous trouverez les vestiges de la muraille de la ville et des thermes romains du Ier siècle (avec des zones d’eau froide, tiède et chaude) décorés de fresques qui ont dû avoir beaucoup de succès à leur époque, car au siècle suivant, ils ont été agrandis. Parmi les faits intéressants, citons que ces ruines ont été découvertes par accident au début du XXe siècle, lors d’une tentative de construction d’un système d’égouts.

9. Église St. Peter

L’église de San Pedro est un autre des lieux les plus célèbres de la ville (on peut d’ailleurs la voir depuis la plage de San Lorenzo dans une des images les plus représentatives de la ville). Elle a abrité pendant un certain temps les restes de Jovellanos, bien qu’ils aient dû être sauvés pendant la guerre, lorsqu’une partie de l’église a été détruite. Après la guerre, il a été reconstruit. Une curiosité ? Une partie de la reconstruction a été réalisée sur les ruines des thermes romains, si bien qu’une partie du site a été perdue à jamais.

10. Musée international de la cornemuse

Enfin, l’un des endroits les plus curieux à voir à Gijón est le musée international de la cornemuse, situé à l’intérieur du musée du peuple des Asturies. Vous y trouverez une intéressante collection de cornemuses du monde entier, bien que l’accent soit mis sur la cornemuse asturienne, ainsi que sur d’autres instruments de ce pays. Sans aucun doute, c’est l’un des signes d’identité d’un peuple incomparable.